En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A
Christiane Nennot et David Douet veulent sortir de l'Europe telle qu'est est actuellement constituée.
Christiane Nennot et David Douet veulent sortir de l'Europe telle qu'est est actuellement constituée.
http://www.letelegramme.fr/img/logo-letelegramme-min.png
Le Pardem (Parti de la démondialisation) présentait jeudi soir ses deux candidats aux élections législatives sur la circonscription de Dinan. David Douet, 43 ans, habite Saint-Pôtan et travaille dans un négoce de matériaux à Saint-Malo. Sa suppléante, Christiane Nennot, 73 ans, enseignante retraitée, réside à Yvignac-la-Tour où elle est née. Très engagée dans le milieu associatif (Secours populaire et Confédération nationale du logement), elle a été très longtemps membre du parti communiste et fut conseillère municipale à Dinan et candidate aux législatives.

Souverainisme de gauche


Le responsable régional du Pardem, Yves Roville, maître d'oeuvre de cette présentation, se dit plus que déçu par l'orientation sociale-démocrate du PC, qu'il a quitté, et annonce actuellement 52 candidats en France. Répudiant le clivage droite-gauche, ils préfèrent la formule dominants-dominés, et axent leur combat sur un souverainisme d'extrême-gauche. « L'Union européenne est un outil du capital et du néolibéralisme. Il faut donc récupérer la souveraineté nationale économique, monétaire et financière, puis conclure des accords de coopération avec les autres nations ». Considérant que la démocratie a pris un coup terrible avec l'Union européenne, ils demandent la sortie de l'Euro et de l'Otan, car « faire la guerre est une volonté de ces grandes structures ». Ils s'orientent vers un soutien de l'économie locale loin des marchés financiers et de la spéculation.

Contact
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


© Le Télégramme
0 Filet 2

6e circonscription. Yvan Yonnet pour le Parti de la démondialisation

 
  • Yvan Yonnet est technicien chez Enedis.
    Yvan Yonnet est technicien chez Enedis. | Ouest-France

Yvan Yonnet, 54 ans, et Aurélie Galland, 38 ans, sa suppléante, tous deux salariés d’Enedis (ex ERDF), sont les candidats de la 6e circonscription de Vire pour le Parti de la démondialisation (Pardem), aux législatives.

Yann Yonnet est le coordinateur du Parti de la démondialisation pour la Normandie. Ce dernier a été créé en avril 2016.

Le Pardem se veut ni de droite, ni de gauche. « Les clivages devraient être entre la entre les mondialisateurs et les démondialisateurs. » Ses candidats se présentent comme « des citoyens qui ne veulent plus s’abstenir d’agir » pour qui « la mondialisation néolibérale est l’ennemie numéro un du peuple ».

Pour Yvan Bonnet, « il est urgent de construire une société nouvelle où le peuple de France aura la liberté de décider par lui-même, libéré de l’emprise des marchés financiers et des lois supranationales qui l’étouffe. Cette société nouvelle ne peut se construire sans sortir des institutions telles que l’Union européenne et son euro, le FMI (Fonds monétaire international) , l’OMC (Organisation mondiale du commerce) , la Banque mondiale, la bourse et bien sûr l’Otan (Organisation du traité de l’Atlantique nord)  ».

0 Filet 2

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics