Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Le 17 novembre 1973, la junte militaire envoyait ses chars contre le soulèvement des étudiants de l'Ecole polytechnique d’Athènes, bastion de la contestation. Au moins 24 étudiants y ont trouvé la mort.

Ce soulèvement étudiant a marqué le début de la fin de la dictature militaire. La démocratie a été restaurée quelques mois plus tard.

Depuis, une marche commémorative est organisée chaque année. Elle se dirige vers l'ambassade des Etats-Unis qui avaient soutenu la junte militaire fasciste. Des fleurs sont également déposées devant l'Ecole polytechnique, en hommage aux victimes.

 

Durant ces dernières années, cette commémoration de la révolte de 1973 donne lieu à des manifestations de milliers de personnes contre les mesures d'austérité imposées par les gouvernements successifs de droite comme de gauche.

Déjà à l'époque, les jeunes s'étaient mobilisés pour une éducation gratuite pour tous. Aujourd'hui, ils continuent à se battre pour les mêmes raisons, pour défendre leurs droits.

La marche de cette année a fait coup double. Elle s'est encore transformée en manifestation contre la politique du gouvernement de « gauche radicale » de M. Tsipras, le commis le plus discipliné de l’Union européenne, et aussi en protestation contre la venue de Barack Obama en « tournée d’adieu ».  

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.
Web Analytics