Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

par le Parti de la démondialisation (Pardem)

Le référendum constitutionnel irlandais, tenu le 12 juin 2008, avait pour objet la ratification du Traité de Lisbonne. Celui-ci a été rejeté par 53,4% des voix, contre 46,6%. Déjà, en 2001, le NON irlandais au traité de Nice n’avait pas empêché l’adoption du texte original. Tout comme le NON danois de 1992 n’avait pas arrêté la marche du traité de Maastricht, et que le NON français au TCE en 2005 n’avait pas été respecté le 4 février 2008 au Congrès, par une majorité de parlementaires français.

Par le Parti de la démondialisation (Pardem)

Les 13 et 14 décembre 2008 le Conseil européen, réuni à Bruxelles, a décidé de bannir le suffrage universel.

Le week-end des 13 et 14 décembre 2008 restera marqué d’une pierre noire dans l’histoire de la « construction » européenne. Le Conseil européen, réuni à Bruxelles et rassemblant les 27 chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne, a décidé de bannir le suffrage universel. Le nom de Nicolas Sarkozy, président en exercice de l’Union européenne, sera indissolublement associé à cet attentat contre la souveraineté populaire, la démocratie et les droits de l’Homme.

Etude de Jacques NIKONOFF du 25 juin 2013, intitulée "Le projet de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement vise à reconstruire un monde unipolaire à partir d'un empire euro-atlantique sous contrôle états-uniens".

La réunion du G8 qui s’est tenue à Lough Erne, en Irlande du Nord, les 17 et 18 juin 2013, a été l’occasion de lancer officiellement les négociations pour aboutir à un Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI), Transatlantic Trade & Investment Partnership (TTIP) en anglais. Quelques jours avant à Luxembourg, dans une opacité totale, les ministres du Commerce des Vingt-Sept avaient adopté le mandat à confier à la Commission européenne pour conduire les négociations au nom de l’Union européenne.

Jacques NIKONOFF, président du Parti de la démondialisation (Pardem)

Le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’union économique et monétaire – le TSCG - est une nouvelle étape dans la domination exercée par le monstrueux système de Bruxelles sur les nations et les peuples d’Europe. Il est la suite logique des traités antérieurs. Il est aussi un avant-gout de ce qui est en préparation dans les laboratoires de la Commission européenne.

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics