Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

ass franco alle

Par Joël Perichaud, Secrétaire national chargé des relations internationales du Parti de la démondialisation.

Le 31 mars 2019

La vente des intérêts français à l’Allemagne continue : Moins de deux mois après la signature du traité d'Aix-la-Chapelle entre Macron et Merkel, les députés soumis à l’UE et à son pays dirigeant, l’Allemagne, ont voté, le 11 mars, une résolution pour « resserrer » les « liens législatifs » entre la France et l'Allemagne.

Le Traité entre la République française et la République fédérale d’Allemagne sur la coopération et l’intégration franco-allemande signé le 22 janvier 2019 à Aix-la-Chapelle a été le fait du prince...pas de consultation du peuple ni des députés.

france allemagne union europeenne europe drapeaux flags

Par Michel Quinet, Secrétaire général du Pardem

Le 26 mars 2019

Le traité de l’Élysée (1) du 22 janvier 1963 voulu par De Gaulle était un traité de coopération entre deux nations. Il traitait de défense, d’affaires étrangères et d’éducation et de jeunesse. Pour le faire adopter par le parlement allemand, on y rajouta un préambule (2) qui le replaçait dans le contexte allemand, à savoir l’Unité européenne intégrant le Royaume-Uni, l’Alliance atlantique et le GATT (General agreement on tariffs and trade - Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce).

Par le Parti de la démondialisation (Pardem)

29 mai 2005 - 29 mai 2016
55% de non au TCE : de la victoire à l’écrasement de la souveraineté du peuple 

par le Parti de la démondialisation (Pardem)

Le Sommet des chefs d’États et de gouvernements s’est tenu à Bruxelles les 19 et 20 juin 2008 (). Il devait analyser le résultat du référendum irlandais du 12 juin qui avait donné 53% pour le NON au traité de Lisbonne, et envisager les suites à donner à la « construction » européenne après ce nouvel échec. Le Sommet de Bruxelles a fait passer le vote irlandais à la trappe.

Pour tous ceux qui ont encore l’illusion qu’il est possible de transformer cette « union » européenne de l’intérieur, soit en améliorant son fonctionnement en le démocratisant, soit en allant vers un nouveau traité, soit en rêvant à une constitution européenne qui résulterait d’un processus constituant, ce qui s’est passé à Bruxelles les 19 et 20 juin 2008 devrait servir de révélateur. Cette « union européenne » est une association de malfaiteurs !

par le Parti de la démondialisation (Pardem)

Cette demande est notamment faite par le Parti communiste français dans un communiqué du 13 juin 2008 : « La présidence française qui s’ouvre dans quelques jours doit proposer d’arrêter le processus de ratification et d’engager l’élaboration d’un nouveau traité fondateur de l’Union européenne sur de tout autres bases et dans de tout autres formes, rompant avec celles qui la conduisent de crise en crise. »

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics