Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

 Retour à la direction du Parti 

Didier LE STRAT

 

Didier Le Strat est né à La-Bastide-de-Sérou en Ariège comme ses deux parents. Boulangers-pâtissiers, gaullistes, ils sont séduits par Georges Marchais et se rapprochent du PCF.

Didier Le Strat fait ses études secondaires au collège de Carbonne, en Haute-Garonne, et au lycée Bellevue à Toulouse.  Il prépare ensuite les différents concours de la fonction publique. Il entre au Centre de formation des enseignants en éducation physique et sportive, à l’Institut régional d'éducation physique rattaché à la faculté de médecine de Clermont-Ferrand, puis au Centre régional d’éducation physique et sportive Boulouris, dans le Var.

Il fait des stages de formation dans différents secteurs : sciences de l’éducation, syndical, économie, politique. Il obtient le CAPEPS d'éducation physique et sportive.

Il est d’abord nommé conseiller d'animation sportive à la Direction Jeunesse et Sport Hautes-Alpes, puis occupe un poste de formation d'éducateurs sportifs à la Direction Jeunesse et Sport de Marseille, puis professeur d’EPS à La Réunion.

Didier Le Strat s’est engagé syndicalement. Il a été secrétaire départemental de la Fédération de l’éducation nationale (FEN) des Hautes-Alpes, puis secrétaire départemental adjoint de la Fédération syndicale unitaire (FSU) de La Réunion, membre du bureau du Syndicat national de l'éducation physique (SNEP) à La Réunion.

Il est très attaché au modèle français hérité de la Résistance, malgré quelques points négatifs…

Ses sympathies politiques sont donc allées aux résistants gaullistes et communistes qui gouvernent la France à la Libération et qui ont réalisé des avancées sociales fantastiques, alors que le pays était ruiné…

Il se retrouve au PARDEM car il a la volonté de mettre en synergie ces 4 éléments : la souveraineté du peuple, la justice sociale, l'intégration de l'économie dans la démocratie et un internationalisme fondé sur le co-développement entre États souverains dans l'esprit de la charte de la Havane.

 

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.
Web Analytics