En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

 Retour à la direction du Parti 

Alain FANIEL

 

Alain Faniel est né à Longwy (54) le 12 mars 1951 et habite en Bourgogne à Semur-en-Auxois depuis 2008. Ses parents sont issus de la classe ouvrière, père chauffagiste, mère employée de bureau dans une entreprise d’électricité. La famille se situe « plutôt à gauche ». Son père a adhéré à la CFDT.

Il fait un apprentissage de cuisine au restaurant La petite auberge à Neufchâteau (Vosges) et obtient son CAP en 1979. Attiré très jeune par ce travail, il est vite déçu par la pratique du métier et ses conditions de travail. Il effectue ensuite son service militaire à Tarbes. Employé au départ comme cuisinier au Club Méditerranée, en qualité de second de cuisine pendant 2 ans, il réoriente son activité professionnelle et passe des diplômes de voile. Il travaille ainsi plusieurs années comme moniteur de voile pour le centre nautique des Glénans et le Club Méditerranée. Il trouve un emploi de responsable achats au buffet de la gare à Lyon en 1986.

 

Suite à un licenciement en 1988, il revient en Lorraine où il exerce plusieurs métiers (équipier chez ERIS restauration à Charleville-Mézières, employé chez un géomètre, missions d’intérim). Sur proposition de l’agence Manpower, pour qui il travaille depuis plusieurs années, il effectue une formation de chauffeur routier en 1995, dans le cadre d’un congé individuel de formation (CIF) et obtient les qualifications super-lourd, matières dangereuses et hydrocarbures, nécessaires pour ce métier qu’il pratiquera jusqu’à son entrée à la Société coopérative ouvrière ERB à Senailly (21) en 2008.

Depuis sa jeunesse, Alain se nourrit de lectures de voyages (Théodore Monod, Albert Londres, Jack London, Joseph Kessel…) et se passionne pour la géopolitique. En particulier pour les déserts de l’Afrique Saharienne et Sub-Saharienne, où il effectue plusieurs voyages dans le Sud Algérien, la Mauritanie et la Lybie.

Sur le plan syndical, il est pendant une quinzaine d’années délégué régional CFDT chez Manpower. Il démissionne de la CFDT après la campagne contre le TCE en 2005. Il milite parallèlement à Ras le Front et s’engage à Attac en 1998, suite à l’éditorial d’Ignacio Ramonet dans le Monde diplomatique dont il est lecteur depuis plusieurs années.

Il quitte Attac en 2006, En 2014 il adhère au Parti de l’émancipation du peuple. En 2016 il rejoint le Pardem.

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.
Web Analytics