Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

 Retour à la direction du Parti 

Marie DUTRO

 

Marie Dutro est née à Lille. Son père a fait une belle carrière aux PTT grâce à la promotion interne. Avec un brevet technique et le concours d'entrée aux PTT, Il commence en tant que contrôleur et termine comme chef de central téléphonique. Il lisait Liberté, le journal du PCF, mais sa femme lui demandait de ne pas laisser traîner ce journal sous les yeux des enfants, ce qui n'a pas manqué de susciter la curiosité de Marie. Néanmoins elle ne reçoit aucune culture politique au sein de sa famille, pas même de réponses aux questions qu'elle pose à un âge précoce, sur ce que voulait dire « la droite » et « la gauche ».

Elle obtient le bac philo dans l'académie de Lille, et poursuit des études supérieures en philosophie à l'Université de Lille III, tout en travaillant comme surveillante d'externat (pionne). Elle obtient la licence de philosophie. C'est au cours de ses études supérieures, en 1968, qu'elle fait ses premiers pas en politique en fréquentant, sans s'y engager, un groupe des Jeunesses communistes révolutionnaires. Il lui arrive de conduire une vieille Peugeot 203 qui emmenait des étudiants ayant le projet d'entrer en contact et d'établir le dialogue avec les piquets de grève des usines de la région lilloise comme l'usine mécanique et sidérurgique Fives Lille Cail. Moteur allumé, il fallait parfois démarrer en trombe quand ils se faisaient courser par des ouvriers pas toujours disposés à fraterniser avec la jeunesse estudiantine.

 

Elle a pu, dans les années 70, mener de front un travail salarié, des études supérieures et une vie de famille avec deux enfants. En 1974, elle obtient le Certificat d'aptitude à la fonction de conseillère d'orientation (CAFCO), et, en 1994, le titre de psychologue délivré par le Préfet de Région. Elle occupe au sein de l'Education nationale, les fonctions de conseillère d'orientation psychologue de 1974 à 1999 dans des secteurs parfois difficiles. Puis elle sera principale adjointe de Collège de 1990 à 1992, et directrice de Centre d’information et d’orientation (CIO) de 1999 à 2007. Enfin elle occupera la fonction de conseillère-bilan à l'Institut régional d’administration (IRA) de Lille de 2006 à 2011, activité qui lui permettra de voir de plus près les conséquences de la Révision générale des politiques publiques (RGPP) sur certains personnels de la fonction publique.

Marie Dutro a eu la chance de travailler avec plaisir et enthousiasme dans  la majorité des fonctions qu'elle a occupées. Son objectif a toujours été de proposer à ses interlocuteurs des hypothèses de solutions pour surmonter, et leurs difficultés, et les impasses du système scolaire ou professionnel dans lesquelles ils se trouvaient. Les très nombreux retours positifs qu'elles a pu  avoir, démentent l'image négative "des orientateurs" abondamment véhiculée dans l'opinion et par les médias, ou vice versa. L'orientation par l'échec n'est pas le fait de ceux qui, nombreux comme elle, ont tenté de réparer les dégâts occasionnés par un système scolaire qui, depuis de nombreuses décennies, ne fait plus office d'ascenseur social, mais est condamné à reproduire les inégalités quand il ne les aggrave pas, malgré toute la bonne volonté et l'énergie des personnels qui y travaillent.

 Elle est syndiquée au SGEN-CFDT pendant une vingtaine d'années. C'est au moment de la retraite qu'elle se tourne à nouveau vers certains de ses centres d'intérêt comme la philosophie, l'économie et la politique.

Elle vote longtemps à gauche, applaudit en 1981 à l'élection de F. Mitterrand, et très vite déchante. C'est la crise de 2008 qui va servir de déclencheur à sa décision d'engagement. Elle se met à lire tout ce qui touche au sujet, comme La crise de trop de Frédéric Lordon.

En 2009 elle adhère au M'PEP qui lui apporte enfin les réponses qu'elle attend. Elle fera l'expérience du terrain et devient porte-parole de la fédération M'PEP du Nord et membre du conseil national en 2012.

Puis elle s'engage au Pardem début 2016, avec la ferme volonté de développer ce nouveau parti, de rendre populaire sa ligne fondatrice démondialisatrice.

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.
Web Analytics