En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Par le Parti de la démondialisation

Le 9 juin 2017

À quelques heures du premier tour des élections législatives, le 11 juin 2017, le Parti de la démondialisation s’adresse à nouveau aux citoyens. Il l’avait déjà fait avant les premier et second tour de l’élection présidentielle. Il s’agit, pour nous, de faire part de notre analyse sur les enjeux de ces élections et d’expliquer les raisons de voter pour nos candidats. À nos yeux, l’enjeu principal de ces élections est d’améliorer le rapport de force en faveur des mondialisés, contre le camp des mondialisateurs.


Les mondialisateurs sont les classes sociales qui organisent et tirent profit de la mondialisation néolibérale. Ce sont les gros actionnaires français et étrangers qui détiennent le capital des grandes entreprises, qu’elles soient industrielles, de services, médiatiques ou financières. Ce sont ensuite les « agents » de cette classe des dominants, qui ne possèdent pas directement une fraction significative du capital, mais qui vivent des miettes (grosses !) que lui jette ce dernier. Ce sont les très hauts dirigeants des entreprises, la noblesse d’État qui a pris le pouvoir avec Macron et qui attend d’être recyclée dans le privé pour se gaver de stock-options. C’est aussi le gratin des journalistes à gages, quelques universitaires dont l’ordinaire est amélioré par quelques « ménages ». Ils ne pensent qu’à l’argent, toute vision humaine et sociale leur est étrangère.

Les mondialisés, ce sont les sans-grades, les ouvriers, les employés, les petits paysans et artisans, les auto-entrepreneurs, les fonctionnaires (à part la noblesse d’État), qu’ils soient enseignants, policiers, hospitaliers, municipaux…Se sont les chômeurs, les précaires, l’immense majorité de la jeunesse et des retraités. Ils tirent le diable par la queue, ils subissent les délocalisations et sont victimes de la mondialisation néolibérale et de son système local : l’Union européenne et l’euro. Tous sont loin d’avoir conscience des causes de leurs malheurs et de ce qu’il faut faire pour mettre un terme à cette situation. Mais leur intérêt est de combattre les mondialisateurs et de créer un rapport de force en leur faveur.

La démondialisation : le seul programme réaliste de restauration de la démocratie, du progrès social et de la coopération internationale.

Cliquez sur l'image pour lire le texte complet

Document demondialisation

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.
Web Analytics