En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Imprimer
Catégorie parente: Qui sommes-nous ?
Catégorie : Universités d'automne

Le 8 novembre 2016

J-3 : L'université d'automne du Pardem ouvre ses portes le 11 novembre au matin.
La démondialisation ? Vous vous demandez ce dont il s'agit ? Pour quoi faire ? A quoi ça sert ?
Alors l'UA du Pardem est faite pour vous !

Les néolibéraux et leurs médias économiques de frappe en parlent déjà. Ils la craignent. Ils sont préoccupés par ce qu'ils nomment si mal "populisme" pour discréditer ceux qui remettent en cause la mondialisation néolibérale et lui opposent un processus de démondialisation. Oui le peuple a un besoin vital de reconquérir sa souveraineté. Oui le peuple aspire à un changement profond de système pour vivre mieux, débarassé du libre-échange et des institutions supranationales qui pietinent la démocratie, appauvrissent les citoyens et veulent réduire les nations à peau de chagrin. Oui, le Pardem veut démondialiser. Oui le Pardem a un programme de démondialisation.  Oui c'est possible !

Vous doutez ? Vous êtes d'accord ? Dans les deux cas venez débattre !

Du 11 au 13 novembre dans le Calvados

3 JOURS DE RENCONTRES ET DE DÉBAT POUR LA DEMONDIALISATION OUVERT À TOUS

Si vous n'êtes pas encore inscrit il vous reste 1 jour pour le faire si vous souhaitez un hébergement.

Vous pouvez sinon vous présenter le 11 au matin à partir de 9 h. Vous serez le/la bienvenu-e !

Infos pratiques et programme : http://www.pardem.org/le-parti/universites-d-automne/424-pre-programme-de-l-universite-d-automne-2016

Le CETA (traité de libre échange avec le Canada) va être imposé aux peuples de l'Union européenne. Sans débat national. La voix des princes du néolibéralisme  écrase la souveraineté des peuples, piétine la démocratie.

Elle étouffe la voix des citoyens, en particulier de tous ceux qui sont frappés par le système de la mondialisation néolibérale : les travailleurs privés d'emplois, les jeunes exclus de l'emploi, les condamnés à la précarité, les diplômés occupant les emplois des non qualifiés, les non qualifiés mis au ban de la société, les ouvriers dont les usines sont délocalisés, les agriculteurs désespérés, les salariés et les fonctionnaires dont les rémunérations ne leur permettent plus de vivre dignement, les auto-entrepreneurs englués dans la spirale d'un chiffre d'affaires fluctuant, d'une protection sociale indigente, les employés pris dans la tourmente des surcharges de travail, de la dégradation des conditions de travail, des millions de retraités survivant difficilement. Les citoyens qui ne peuvent plus se soigner, faute de pouvoir payer une complémentaire santé. Les pompiers, les policiers, les magistrats qui souffrent du manque d'effectifs et de moyens pour conduire leurs missions.Les hôpitaux, les communes en faillite,  le démantèlement de la Nation... Et la liste pourrait s'allonger...

Alors il n'est plus temps de pinailler sur les solutions : la démondialisation est l'issue de secours du peuple débouchant sur une souveraineté nationale reconquise et ouvrant sur la construction d'une société fondée sur la justice sociale et de nouvelles formes de coopération internationale.

C'est à ce vaste mais indispensable programme de démondialisation que nous vous invitons à participer.

0 Filet

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.
Propulsé par Komento
Web Analytics