Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Dons legislatives 

Pas-de-Calais - 11e circonscription 

Cantons de : Carvin, Courrières, Hénin-Beaumont, Leforest, Montigny-en-Gohelle, Rouvroy.

 

Candidat : Jacques NIKONOFF

BJN UAiographie

Homme du peuple tout en étant un homme d’État, au contraire de la caste politique, j’ai une expérience d’ouvrier, de chômeur, d’éducateur pour les jeunes en difficulté, d’énarque et d’universitaire, en France comme à l’étranger.

Né en 1952, j’ai commencé comme beaucoup de jeunes par faire des petits boulots (offsettiste, chauffeur poids lourds, déménageur…) avant de devenir ouvrier soudeur en usine pendant une dizaine d’années. Licencié, j’ai repris des études pendant ma période de chômage et me suis reconverti dans l’insertion sociale et professionnelle des jeunes en difficulté.

Après avoir réussi l’examen spécial d’entrée à l’université pour les non bacheliers, j’ai fait des études de sciences de l’éducation puis réussi le concours d’entrée à l’École nationale d’administration (ENA). Je suis devenu administrateur civil à la Caisse des dépôts (CDC). J’exerce ensuite comme Attaché financier du Trésor à New York et représentant de la CDC aux États-Unis. Je suis actuellement professeur associé à l’Institut d’études européennes de l’Université Paris 8 Saint-Denis.

Après avoir été syndicaliste à la CGT, membre du PCF, fondateur de l’association Un travail pour chacun, président d’Attac-France, j’ai participé à la création du Parti de la démondialisation (Pardem) dont je suis le président.

Ces expériences m’ont apporté la certitude absolue que la lutte pour supprimer le chômage et la précarité est l’objectif numéro 1 que doivent se fixer les partis politiques et les gouvernements. Tout mon parcours est marqué, aujourd’hui encore, par cette conviction : il faut créer des emplois en masse au lieu de faire des discours creux et hypocrites sur la misère.

Le Pas-de-Calais est un département martyr de la mondialisation. Mais il n’est pas condamné à la fatalité. Le programme de démondialisation, pour permettre la justice sociale et le plein-emploi que propose le Pardem est un immense espoir.

Les 11 et 18 juin, faites entendre votre voix en élisant des candidats qui veulent vraiment la souveraineté de la France par sa sortie de l’ordre néolibéral mondial et de ses institutions (Otan, euro, Union européenne, OMC, FMI…), autrement dit la démondialisation. Pas pour se replier sur nous-mêmes, mais pour coopérer à égalité avec toutes les nations en nous libérant du néolibéralisme qui détruit notre pays et condamne le peuple à l’austérité.

0 Filet 2

Suppléante : Corinne TATE

CorinneTATE Biographie

Je suis née en 1978, dans une famille ouvrière. Mon père était peintre en bâtiment et ma mère occupait un emploi d’aide à domicile auprès des personnes âgées.

Je suis actuellement fonctionnaire territoriale et travaille dans le secteur de l’animation jeunesse.

Je suis très engagée au plan syndical car la fonction publique locale est fortement menacée et les salariés qui y travaillent sont de plus en plus précarisés, mal rémunérés et très souvent mal considérés. J’ajoute que les communes de petite taille ou de taille moyenne sont amenées à disparaître et que leurs habitants seront prochainement confrontés à des monstres bureaucratiques.

Je me suis battue pour refuser le Traité Constitutionnel Européen de 2005 véritable mise sous tutelle de notre pays. Ce traité a été rejeté par referendum par 55% des Français. A Hénin-Beaumont près de 76% l’ont refusé, à Rouvroy 85%... Et pourtant, députés et sénateurs ont contourné le choix exprimé par le peuple en adoptant un « autre » traité véritable « copié-collé » du précédent : le Traité de Lisbonne ! Désormais quand les grands partis proposent des référendums pour un « oui » ou pour un « non », je suis plus que méfiante sur leurs réelles intentions.

Séduite pendant un moment par les partis dits de gauche (Pcf et Parti de gauche), j’ai très vite déchanté. Les étiquettes ne font pas le contenu… et les combines de pouvoir sont omniprésentes…

Bien entendu, je partage les orientations politiques du PARDEM, un parti organisé et cohérent mais qui ne considère pas ses militants comme de simples colleurs d’affiches ou distributeurs de tracts… On s’écoute, on tient compte des avis des adhérents et on agit ensuite.

 

0 Filet 2

   Affiche JNikonoffCTate Der

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR ACCEDER AUX DOCUMENTS A TÉLÉCHARGER

  ProfessionDeFoi JNikonoffCTate Der Page 1  ProfessionDeFoi JNikonoffCTate Der Page 2

 

Agenda bandau3


 

 

 

 

  • Jacques NIKONOFF est heureux de vous inviter à la conférence de presse qu’il organise : Le vendredi 24 Mars à 11 heures à la brasserie Label Anglaise - 177 place Wagon à Hénin-Beaumont

    A cette occasion Jacques Nikonoff annoncera sa candidature aux élections législatives de juin dans la 11ème circonscription du Pas de Calais ainsi que les thèmes prioritaires de la campagne du Parti de la démondialisation.

    Contact presse : Jean-Luc Flahaut, coordonnateur de campagne des législatives du PARDEM dans le Pas-de-Calais. Tél : 06 71 81 6935 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

 

 

 ImagesCampagne 3

 

 

 

 

 

 

 

  Pas-de-Calais - 11e circonscription

 
 

 

Pas-de-Calais - 11e circonscription

 

 

 

Discours Jacques Nikonoff - Les causes politiques du chômage et de la précarité

PARTIE 1

PARTIE 2

PARTIE 3

 

PARTIE 4

Intervention de Corinne TATÉ sur la précarité

Bandeau Media

 

 

 

 

 

 

0 Filet 2

Web Analytics