En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Dons legislatives 

Aude - 3e circonscription 

Cantons de : Alaigne, Alzonne, Axat, Belcaire, Belpech, Carcassonne II Sud, Castelnaudary Nord, Castelnaudary Sud, Chalabre, Couiza, Fanjeaux, Lagrasse, Limoux, Montréal, Mouthoumet, Quillan, Saint-Hilaire, Saissac, Salles-sur-l'Hers, Tuchan.

 

Candidat : Michel FERNANDEZ

BMichelFernandeziographie

Petit fils et fils d’ouvrier chapelier, je suis originaire de ce beau département de l’Aude par mes ascendants qui vécurent leur vie de labeur à Espéraza.

Alors que vous pourriez couler des jours heureux pourquoi, me direz-vous, s’engager en politique ?

Ma réponse est simple, j’ai toujours eu une conscience politique, j’ai suivi de près l’évolution des formations politiques et plus particulièrement celle des partis de gauche.

Le constat que je fais est sans appel : nous assistons à une mascarade et à une gesticulation à gauche qui ne répondent pas aux problèmes de fond auxquels nous sommes confrontés et notamment le chômage.

Nous subissons des politiques de régression sociale et économique, dans un environnement dégradé pour les générations futures.

L’Aude a subi de plein fouet la désindustrialisation due en grande partie à la mondialisation néolibérale. Tout comme l’agriculture désormais sous l’emprise de la spéculation.

Les structures supranationales, l’Union Européenne, l’euro, l’Otan, notamment, nous privent de la liberté de décider de nos lois, de notre monnaie. Je suis convaincu que nous devons reconquérir notre souveraineté et retrouver ainsi la liberté de choisir des politiques menant au plein emploi, à une Sécurité sociale à 100% pour tous (jeunes, actifs, retraités), à des services publics de proximité pour garantir en zone rurale comme en zone urbaine l’équité entre les citoyens dans un environnement de paix.

J’ai trouvé dans le programme du Parti de la démondialisation (Pardem) les solutions nécessaires pour y parvenir.

Aucun autre parti ne propose de lutter efficacement contre le libre-échange et la mondialisation néolibérale, aucun autre parti ne propose de nouer des relations économiques justes et équitables avec les autres nations. Il est temps de redonner la parole et le pouvoir au peuple tel est le sens de mon engagement politique démondialisateur, celui d’un citoyen qui veut contribuer à la construction d’une société de justice sociale, de plein emploi et de coopération entre les peuples.

0 Filet 2

Suppléante : Viviane RISSER

viviane RISSER Biographie

Je milite depuis 2008 pour la sortie de l'Union européenne et de l'euro. C'est la condition impérative pour que l'Etat français redevienne un Etat stratège, porteur d'une vision économique et politique de la production agricole et industrielle afin de la mettre véritablement au service des besoins des populations. Le Pardem est, en 2017, le parti qui porte le mieux cette revendication. 

Après 18 ans d'expérience en tant qu'ingénieur, notamment en milieu industriel, je suis révoltée de voir la situation des salariés se dégrader d'année en année, avec l'explosion de la précarité, de la surcharge de travail et des heures supplémentaires à des postes pénibles. Pendant ce temps, de l'autre côté d'une barrière de plus en plus infranchissable, 6 millions de personnes n'ont pas de travail et menacent sans le vouloir la situation de ceux qui en ont. Il a été décidé que la France serait un pays touristique dans une vision du partage des activités à l'échelle mondiale qui suppose qu'on puisse faire croître indéfiniment le secteur du transport aérien sans dommage pour notre planète. Ce qu'il reste de l'industrie française a du souci à se faire car tourisme et industrie cohabitent très mal.

Il faut, au contraire, choisir nos productions en fonction de nos besoins et les fabriquer sur notre territoire pour diminuer les nuisances liées à leur transport et afin d'en assumer toutes les conséquences : les retombées positives sur toute l'économie comme les externalités. Il n'y a qu'une voie possible pour ré-industrialiser la France : protéger nos productions des importations qui ne respectent pas nos normes sociales et environnementales par des barrières douanières. Ceux qui prétendent pouvoir le faire sans sortir de l'Union Européenne mentent !

0 Filet 2

 Affiche MFernandezVRisser

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR ACCÉDER AUX DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER

PF MFernandezVRisser Page 1  PF MFernandezVRisser Page 2

Agenda bandau3

 

 

 

 

 

  • Le mercredi  1er Mars  2017 - 14h00 à Carcassonne : Le Parti de la démondialistion présente ses candidats dans les trois circonscription de l'Aude

 

 

 

 ImagesCampagne 3

 

 

 

 

 

 

 

 

Campagne dans l'Aude

 

3e circonscription de l'Aude

 

 

Bandeau Media

 

 

 

 

0 Filet 2

Web Analytics