Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

 

 

Communiqué n°15

Le 31 janvier 2017

Déclaration du Parti de la démondialisation (Pardem)

Avec la désignation de Benoît Hamon comme candidat du Parti socialiste, le paysage du premier tour de l’élection présidentielle est désormais campé. Le combat va maintenant s’organiser pour la présence au second tour.

Image Presse Orange V2

Communiqué n°13
Le 5 janvier 2017

Jacques Nikonoff, censuré par les médias

Nous formons des vœux, au début de cette année 2017, pour que les médias deviennent indépendants et pluralistes.
Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour y parvenir ! Car pour cette élection présidentielle les dés sont réellement pipés, déjà au regard des temps de parole accordés aux différents (futurs) candidats.

Image Presse Orange V2

Communiqué n°14

Le 23 janvier 2017
 
12 circonscriptions - 12 candidats de la démondialisation
C’est à Lens, lors d’une conférence de presse, le 20 janvier 2017, que le Parti de la démondialisation (Pardem) a présenté ses candidats aux législatives dans le Pas-de-Calais.
 
Jacques NIKONOFF, président du PARDEM et candidat à la présidence de la République, a présenté les enjeux des élections de 2017, la présidentielle comme les législatives.
Pour accéder à l’introduction de Jacques NIKONOFF, cliquez ci-dessous :
http://www.nikonoff2017.fr/campagne-de-jacques-nikonoff/524-intervention-de-jacques-nikonoff-a-lens-le-20-janvier-2017
 
Jean-Claude DANGLOT, ancien sénateur et premier secrétaire de la fédération du Pas-de-Calais du Parti communiste français, a expliqué les raisons de sa candidature pour le Pardem.
 
Michèle DESSENNE, vice-présidente du Pardem et candidate, a insisté sur le fait que le Pas-de-Calais est un département martyr de la mondialisation néolibérale. La démondialisation est donc un objectif vital pour les habitants de cette région. Le Pardem se fixera donc la question de l’emploi comme priorité pendant cette campagne électorale.
 
Jean-Luc FLAHAUT, responsable départemental du Pardem et également candidat, a donné les raisons de la création récente de ce jeune parti et remis aux journalistes la liste des candidats du Pardem dans les 12 circonscriptions du Pas-de-Calais.

Liste des candidats du PARDEM aux législatives dans le Pas-de-Calais :

  • 1ère circonscription : Eric BONTANT (chauffeur poids-lourds BTP).
    Saint-Pol, Vitry-en-Artois, Bapaume, Marquion…
  • 2e circonscription : Claudie FLAHAUT (éducatrice spécialisée).
    Arras, Dainville…
  • 3e circonscription : en cours de désignation
    Lens, Avion, Sallaumines, Harnes, Noyelles-sous-Lens…
  • 4e circonscription : Michel KUZNICKI (technicien aéronautique).
    Berck, Etaples, Hesdin, Montreuil…
  • 5e circonscription : Michèle DESSENNE (responsable de projet).
    Boulogne-sur-Mer, Outreau, Le Portel…
  • 6e circonscription : Brigitte RUIZ (aide médico-psychologique personnes âgées).
    Ardres, Desvres, Lumbres, Marquise…
  • 7e circonscription : Alex RUIZ (ouvrier BTP).
    Calais, Audruicq…
  • 8e circonscription : Monique COIN (chef d’établissement Éducation nationale).
    Saint-Omer, Arques, Auchel, Norrent-Fontes…
  • 9e circonscription : Marie DUTRO (conseillère d’orientation).
    Béthune, Lillers, Laventie…
  • 10e circonscription : Jean-Claude DANGLOT (ancien sénateur).
    Bruay-La-Buissière, Divion, Noeux, Barlin, Sains-en-Gohelle…
  • 11e circonscription : Jean-Luc FLAHAUT (chargé de mission).
    Hénin-Beaumont, Carvin, Rouvroy, Courrières, Leforest, Montigny-en-Gohelle…
  • 12e circonscription : Joël PERICHAUD (formateur pour adultes).
    Liévin, Wingles, Douvrin, Cambrin, Bully-les-Mines…

CONTACT PRESSE : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jean-Luc Flahaut 06 71 81 69 35

Contact presse national : 06 42 82 89 73

 

 

Image Presse Orange V2

Communiqué n°12
17 novembre 2016

La nouvelle région de Normandie compte 5 départements (Seine-Maritime, Eure, Orne, Manche, Calvados) et 28 circonscriptions. Il y aura ainsi 28 candidats de la démondialisation pour donner un vigoureux coup de balai à la caste politique locale, de droite comme de gauche, qui squatte le pouvoir depuis des décennies.

"Nous sommes des gens de tous les jours, pas des carriéristes, pas des professionnels de la politique. Nous sommes des citoyens de tous âges, de 20 à 77 ans, étudiants, ouvriers, employés, techniciens, artisans, autoentrepreneurs, enseignants, infirmières, médecins, paysans, chômeurs, retraités. Nous nous engageons dans la bataille politique et électorale pour la reconquête de la souveraineté nationale, la justice sociale et la coopération internationale."

Tel est le message lancé par les candidats du Parti de la Démondialisation (Pardem) aux Législatives en Normandie, aux côtés de Jacques Nikonoff, candidat à la Présidence de la République, lors de la conférence de presse du 10 novembre 2016, veille de l'ouverture de l'Université d'automne du Pardem qui se tenait à Asnelles-sur-Mer (Calvados) pendant 3 jours.

Web Analytics