Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A


Communiqué n°19

Le 28 mars 2017

Des millions de citoyens se demandent s’ils se déplaceront lors du premier tour de l’élection présidentielle du 23 avril. Le Pardem aussi ! Les sondeurs font état d’un taux anormalement élevé d’intentions de s’abstenir. Nous avons établi une grille d'analyse des programmes des différents candidats. C'est à partir de celle-ci que nous prendrons une décision dans les jours qui viennent. Voici notre raisonnement pour prendre position. Il intéresse sans aucun doute les journalistes et les commentateurs qui s'expriment quotidiennent dans les médias.

 

 

Communiqué de presse n°17

Le 1er mars 2017

Communiqué n°18

Le 25 mars 2017

Le massacre de la Grèce, symbole tragique du 60e anniversaire du traité de Rome
 
Aujourd’hui, 25 mars 2017, deux anniversaires sont célébrés pour des raisons totalement opposées.

Le premier est celui de la victoire de la guerre d'indépendance sur l'Empire ottoman, dite aussi Révolution grecque (1821-1829). Cette commémoration renforce la volonté des Grecs de se libérer de leurs nouveaux envahisseurs : la Troïka (Union européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international).

Communiqué de presse n°16

Le 25 février 2017

Contre la censure qui frappe Jacques Nikonoff, candidat à la présidentielle, dans les grands médias

 

Lorsque Jacques Nikonoff, candidat à la présidence de la République, se déplace en province ou dans les Départements et régions d’outre-mer, les médias régionaux (presse, radios, télévisions, sites Internet) couvrent normalement l’événement. Le dernier exemple est celui de son déplacement à La Réunion.
 
http://www.nikonoff2017.fr/campagne-de-jacques-nikonoff/604-jacques-nikonoff-fait-un-tabac-sur-l-ile-de-la-reunion
 

En revanche, en métropole, comme pour la plupart des autres candidats, il est censuré. Ces candidats sont appelés « petits » pour justifier leur élimination des grands médias. En réalité ils sont censurés. Que ce serait-il passé si ces candidats, et Jacques Nikonoff en particulier, avaient pu bénéficier de la même couverture médiatique que celle généreusement et scandaleusement octroyée à Emmanuel Macron ? Seraient-ils toujours des « petits » candidats ?
 
En outre, plus grave encore, pas une minute d'interview accordé à Jacques Nikonoff sur le service public de l’audiovisuel.

 
Qui est Jacques Nikonoff ?
 
Il est le seul dirigeant d’un parti politique à être un authentique homme du peuple tout en étant un homme d’État. Au contraire de la caste politique, il peut se prévaloir d’une expérience d’ouvrier, de chômeur, d’universitaire et d’énarque.
 
Alors que vient de s’ouvrir la période de dépôt des parrainages au Conseil constitutionnel, nous demandons le respect de la démocratie et du pluralisme et l’accès aux grands médias pour tous ceux jusqu’ici censurés.
 
Site Internet : http://www.nikonoff2017.fr
 
Facebook : https://www.facebook.com/nikonoff2017
 
Twitter : https://twitter.com/JNikonoff?ref_src=twsrc%5Etfw
 
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCtoJDK9VRbvZRWRuDnQdoAQ
 
Pour tout contact : Michèle Dessenne 06 42 82 89 73

 

Web Analytics