En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Couleur 12 50

L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) tient son prochain sommet à Varsovie les 8 et 9 juillet 2016. Certains observateurs craignent « la préparation d’une guerre contre la Russie », envisagée par les États-Unis. En voici les principaux éléments.

Le Pardem est solidaire des militants qui luttent pour la sortie de la Pologne de l’Otan, de l’UE et de l’euro et pour l’établissement d’une coopération internationale basée sur le respect et l’intérêt mutuel entre les peuples.

 

Pologne 8 juin 2010. L’article 256 du Code pénal entre en vigueur et provoque un tollé dans les milieux progressistes. Il prévoit de punir « quiconque qui, dans un but de propagande, produit, importe, achète, stocke, offre, transporte ou envoie des objets contenant des symboles (...) ou comportant des symboles communistes ».

"Violences et manifestations 

Toute la lumière doit être faite"

Mercredi 22 juin 2016

La CGT avec la FSU, Solidaires, SAF, UNEF, FIDL, UNL et la LDH ont demandé, le 22 juin 2016, l'ouverture d'une enquête parlementaire sur les choix opérés par le ministère de l'Intérieur quant au maintien de l'ordre durant les manifestations.

Le Pardem qui avait adressé  une demande semblable le 16 juin se félicite de cette initiative syndicale. 

Extrait du communiqué du Pardem :

"Le Parti de la démondialisation demande la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire visant à identifier les ordres donnés à la police par le ministère de l’Intérieur, et donc l’Élysée, lors de la manifestation syndicale du 14 juin 2016 à Paris."

http://www.pardem.org/actualite/point-de-vue-du-pardem/402-enquete-parlementaire-sur-les-ordres-donnes-a-la-police

Le 21 juin 2016.

Le Parti de la démondialisation (Pardem) invite les citoyens à signer largement l’ « Appel pour la défense des libertés démocratiques et du droit de manifester ».

Signez l’Appel en bas de cet article

Initiateurs de l’appel des 333 pour « la levée de l’état d’urgence » qui a rassemblé plus de 10 000 signatures, nous étions à la tribune du meeting unitaire qui le 23 janvier dernier réunissait plus de 1500 personnes à Paris. 

Les atteintes aux libertés démocratiques se font chaque jour plus pressantes : Interdictions administratives individuelles de se rendre sur les lieux des manifestations sur la base de l’état d’urgence, multiplication des gardes à vue, des défèrements, et des comparutions immédiates contre les militants, menace de réquisition contre les grévistes. 

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics