En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Le Pardem suit avec attention la situation politique en Ukraine. Les attaques répétées du gouvernement et de l’extrême droite contre la démocratie, la liberté de la presse et les dirigeants de l’opposition sont très inquiétantes. En soutien à nos camarades Ukrainiens, le Pardem a signé la déclaration suivante :

 

Déclaration

Nous sommes très préoccupés par la pression systématique subie par l'opposition en Ukraine. Le 4 septembre, l’extrême droite a attaqué la chaîne de télévision "Inter". Le bureau de la chaîne a été brûlé par les nationalistes et des pertes humaines ont été évitées par miracle. Les menaces de violences physiques sont aussi prévisibles à l’encontre des journalistes et des réalisateurs de la chaîne "NewsOne". En fait, tous les médias indépendants sont confrontés à la violence directe ou aux menaces de violence de la part des organisations nationalistes.

Nous sommes également très préoccupés par les informations indiquant que les radicaux d’extrême droite sont contrôlés et dirigés par des hauts fonctionnaires de l'Etat Ukrainien et par les autorités responsables du maintien de l’ordre.

Les attaques contre les médias sont directement liées à la pression des autorités sur les dirigeants de l'opposition.

Alla Alexandrovska - 68 ans, ancien député du parti communiste - est toujours détenu dans la prison de Kharkiv.

Un des dirigeants de l'opposition parlementaire, Vadim Novinsky, a été menacé de poursuites pénales après s’être opposé aux tentatives des autorités d'interférer dans les affaires de l'Eglise orthodoxe.

Aujourd'hui, l'Ukraine a besoin de réconciliation nationale et non de confrontation et de chasse aux sorcières.

Nous appelons les dirigeants ukrainiens à respecter scrupuleusement les principes du pluralisme politique, l'indépendance des médias et les droits de l'opposition. Les menaces qui pèsent aujourd'hui sur la démocratie en Ukraine peuvent avoir de graves conséquences sur son partenariat avec l'Union européenne.  

0 Filet 2

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics