Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Pourquoi il faut boycotter les élections européennes

Par le Parti de la démondialisation (Pardem)

Le 7 décembre 2018

PisserDansUnViolon

 

Je signe l’appel citoyen à l’abstention aux européennes

http://www.pardem.org/le-parti/campagnes/europeennes-2019/891-signez-l-appel-au-boycott-citoyen-des-elections-europeennes

Les justes revendications des gilets jaunes, en France et désormais dans plusieurs autres pays, ne peuvent malheureusement pas s’appliquer dans le cadre de l’Union européenne et de l’euro. Car le système de l’Union européenne, avec le traité de Lisbonne, interdit aux pays membres de mener des politiques économiques et sociales souveraines. Plus grave encore, il ne peut y avoir de démocratie dans le cadre de l'Union européenne car celle-ci est une organisation supranationale précisément destinée à perpétuer indéfiniment les politiques néolibérales en interdisant toute politique alternative.

 

Ce sont ainsi les politiques de l’Union européenne qui, pour l’essentiel, ont plongé l’Europe dans l’austérité qui doit être sans fin. Macron comme les autres chefs d’Etat n’est qu’une marionnette dans les mains des euro-oligarques. Si Macron démissionne, un autre Macron ou un autre Hollande, ou un autre Sarkozy – ils sont tous pareils - prendra sa place pour faire la même chose.

 

Quant au « Parlement » européen, il n’est qu’une caricature de parlement

Il ne sert qu’à donner le change et à faire diversion pour donner l’impression que l’UE veut pallier son « déficit démocratique ». Mais ce « parlement » ne représente pas le « peuple » européen qui n’existe pas, il se limite à faire cohabiter les représentants nationaux des vingt-huit pays membres. Ce « parlement » ne peut pas modifier les traités alors que ce sont eux qui contiennent les normes ultra-libérales qui provoquent chômage et misère, destruction de l’agriculture et des services publics…

C’est pourquoi les politique économiques et sociales menées en France sont les mêmes depuis des décennies malgré les alternances entre la gauche et la droite. Avec l’Union européenne, voter revient à pisser dans un violon !

Il ne reste aux gouvernants nationaux que deux outils de politique économique et sociale : la fiscalité et le « coût du travail ». En la matière, les normes produites par l’OCDE et soutenues par la Commission européenne visent à diminuer celle qui pèse sur le capital et les personnes fortunées et à augmenter la fiscalité indirecte qui pèse notamment sur la consommation. Avec la « libre circulation des capitaux », le capital exerce désormais un chantage sur les Etats, en menaçant de fuir vers les pays plus laxistes fiscalement.

 

Pour redevenir maîtres de leur destin, les Français doivent donc reconquérir leur souveraineté nationale en sortant de l’Union européenne et de l’euro

A ce propos, le slogan « Macron démission » entendu dans les manifestations des gilets jaunes ne suffit malheureusement pas. Bien sûr, il serait plaisant que Macron aille au diable. Mais son départ ne résoudrait rien. Ce qu’il faut, c’est la dissolution de l’Assemblée nationale et l’élection d’une majorité « jaune », à condition qu’elle inscrive à son programme (constitué des cahiers de doléances), le retour de l’indépendance nationale.

Il est également vital de lancer une dynamique populaire constituante afin de mettre au point une nouvelle Constitution redonnant la France aux Français. Une remise à plat totale pour servir les intérêts du peuple.

Dans l’immédiat, la prochaine étape est une participation massive du peuple aux manifestations, partout en France, du samedi 8 décembre, et le boycott des élections européennes en mai 2019.

 

Signez l’appel au boycott citoyen des élections européennes - Cliquez ICI

Participez à la campagne de boycott - Cliquez ICI

0 Filet 2

Ajouter un commentaire

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - GUY LAUDEREAU

    Qu'est ce que qu'une majorité jaune ?
    Une union nationale permettant au gouvernement de continuer la destruction des acquis de 36 et 45 ?
    Apparemment le mot Constituante vous brûle les doigts sur le clavier.
    Pourquoi appeler à une nouvelle constitution sans demander l'élection d'une Constituante et préférer une nouvelle assemblée toujours dans le cadre de la Veme République ?

  • Bonjour, merci de votre message. Une majorité jaune serait issue de candidats gilets jaunes choisis à la base dans les regroupements locaux. Il n'y a rien à attendre des partis actuels, tous sont d'une façon ou d'une autre pour la mondialisation néolibérale et le système de l'Union européenne. Nous voulons une dynamique populaire constituante. Comme il est assez peu probable que la majorité actuelle décide d'une constituante, il faut une nouvelle majorité dont l'objet serait de : 1) Appliquer les revendications des gilets jaunes visant à protéger et étendre les acquis de 36, 45 et 68 2) mettre en place une constituante et faire adopter la nouvelle constitution par référendum.
    Jacques Nikonoff

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics