Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Depuis la mi-juin, un mouvement de lutte a débuté à ENEDIS et GRDF. Il est massif, dynamique, déterminé et organisé pour durer. Les formes de cette lutte, selon les sites, sont variées : grève perlée, grève reconductible quotidiennement, grève illimitée, blocage ou occupation de sites. C’est la plus grande grève dans l’énergie depuis dix ans.

Que veulent les grévistes ?

Ils veulent une augmentation mensuelle de 400 euros, soit un minimum mensuel de 1 800 euros. Ils veulent l’embauche des CDD et des intérimaires, l’arrêt des suppressions de postes programmées pour les années à venir, la ré-internalisation des services externalisés ces dernières années. Ils veulent enfin la renationalisation de tout le secteur de l’énergie.

Cette lutte n’est pas connue

Il est vrai que le retour de la nationalisation dans les revendications syndicales gêne beaucoup de monde, et pas seulement au Gouvernement… Alors soutenons cette lutte ! Aidons à la faire sortir du silence !
Dans la vidéo, Yvan Yonnet, membre du Bureau politique du Pardem et salarié ENEDIS, prend la parole lors d’une assemblée générale des agents dans le Calvados. Il intervient sur la nationalisation…

Ajouter un commentaire

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - F.Vannier

    Bravo pour cette intervention ! Le service public est un choix politique. Le supprimer, c'est un choix politique pour le capitalisme en mode néolibérale!
    Le supprimer engendre la fin de la République ... donc, de l'égalité de traitement (même si c'est jamais parfait). Les déserts médicaux sont la conséquence de ce choix de supprimer les principes de l'Hôpital public ... ainsi, les départements ruraux sont les premières victimes de la suppression des services publics.
    Maintenant, les villes à forte concentration urbaine prenne ce choix politique de suppression depuis quelques années. La démondialisation devient urgente !

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics