En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Depuis son arrivée au pouvoir, la gauche « radicale…ment » sociale démocrate a enchaîné les renoncements, la soumission à l’Union européenne, à l’euro-roi, a signé un 4e mémorandum en faisant fi de la volonté populaire clairement exprimée par le « OXI » au référendum du 5 juillet 2015 et a précipité le peuple grec dans une austérité cruelle et sans fin.

Le bilan du gouvernement Syriza-Anel de Tsipras est sans appel : la misère pour le peuple, la vente du pays aux multinationales. Le malheur de l’immense majorité est profitable aux plus riches…

Lettre ouverte à A.Tsipras

« Camarade Alexis, je te tire mon chapeau, parce que tu es un gros dur. Le plus gros des durs depuis 450 av. J.C. jusqu’à nos jours en Grèce. Parce que tu fais tout ce que tu veux sans tenir compte de quiconque.

Tu prends ton avion personnel, tu le remplis d’amis et d’amies, tu pars à Cuba et tu laisses l’addition de 300.000 dollars à payer par les gugusses qui gagnent 300 € par mois dans le meilleur des cas.

Tu fais tout ce qui te plaît.

... Le grand soir à l’envers ...

 

Nous y sommes.

François Fillon sera le candidat officiel de la droite « de gouvernement ».

Ah oui, il faut préciser : un parti « de gouvernement » est un parti qui a déjà été aux affaires et qui, de ce fait, est légitime à y revenir. Les autres, circulez, faut pas rester là, y’a rien à voir.

La primaire de droite, réunissant les riches, vieux et urbains, a donc clairement désigné son candidat. Et c’est du brutal :

Depuis son arrivée au pouvoir et en particulier depuis la victoire du OXI (Non) au référendum du 5 juillet 2015 avec 61,32% des suffrages, A. Tsipras et les gouvernements Syriza se sont couchés mille fois devant l’Union européenne. La révolte gronde et A. Tsipras ne voit sa survie politique que s’il réussit à convaincre ses « créanciers» de réduire la dette grecque soit en diminuant le taux d’intérêt, soit en allongeant la durée de remboursement ou les deux.

Le 17 novembre 1973, la junte militaire envoyait ses chars contre le soulèvement des étudiants de l'Ecole polytechnique d’Athènes, bastion de la contestation. Au moins 24 étudiants y ont trouvé la mort.

Ce soulèvement étudiant a marqué le début de la fin de la dictature militaire. La démocratie a été restaurée quelques mois plus tard.

Depuis, une marche commémorative est organisée chaque année. Elle se dirige vers l'ambassade des Etats-Unis qui avaient soutenu la junte militaire fasciste. Des fleurs sont également déposées devant l'Ecole polytechnique, en hommage aux victimes.

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics