En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

... Le grand soir à l’envers ...

 

Nous y sommes.

François Fillon sera le candidat officiel de la droite « de gouvernement ».

Ah oui, il faut préciser : un parti « de gouvernement » est un parti qui a déjà été aux affaires et qui, de ce fait, est légitime à y revenir. Les autres, circulez, faut pas rester là, y’a rien à voir.

La primaire de droite, réunissant les riches, vieux et urbains, a donc clairement désigné son candidat. Et c’est du brutal :

Depuis son arrivée au pouvoir et en particulier depuis la victoire du OXI (Non) au référendum du 5 juillet 2015 avec 61,32% des suffrages, A. Tsipras et les gouvernements Syriza se sont couchés mille fois devant l’Union européenne. La révolte gronde et A. Tsipras ne voit sa survie politique que s’il réussit à convaincre ses « créanciers» de réduire la dette grecque soit en diminuant le taux d’intérêt, soit en allongeant la durée de remboursement ou les deux.

Le 17 novembre 1973, la junte militaire envoyait ses chars contre le soulèvement des étudiants de l'Ecole polytechnique d’Athènes, bastion de la contestation. Au moins 24 étudiants y ont trouvé la mort.

Ce soulèvement étudiant a marqué le début de la fin de la dictature militaire. La démocratie a été restaurée quelques mois plus tard.

Depuis, une marche commémorative est organisée chaque année. Elle se dirige vers l'ambassade des Etats-Unis qui avaient soutenu la junte militaire fasciste. Des fleurs sont également déposées devant l'Ecole polytechnique, en hommage aux victimes.

Alexis Tsipras, a remanié son gouvernement dans l'espoir d'accélérer les réformes prévues par le « plan d'aide international » et d'améliorer son image dans l'opinion. Le ministre des Finances, Euclide Tsakalotos, chargé des négociations avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international, conserve son poste.

Pour donner des gages aux créanciers, Alexis Tsipras a par ailleurs remplacé le ministre de l'Energie, Panos Skourletis, qui s'opposait ouvertement aux privatisations prévues par le plan, par le ministre sortant de l'Économie, George Stathakis. Quant à Panos Skourletis, il a hérité du portefeuille de l'Intérieur.

Par Bruno Guigue*(29.10.2016)

Élire l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme, c’est comme nommer un pédophile directeur d’école. Mais ça y est, c’est fait. Cette monarchie est esclavagiste et corrompue. Pudibonde et obscène, elle se prosterne devant le dieu-dollar et vomit tout ce qui n’est pas wahhabite. Elle diffuse à l’échelle planétaire une idéologie débile et sectaire. Elle invoque le Créateur à chaque virement bancaire, mais elle décapite comme d’autres font un barbecue. Seulement voilà, elle a beaucoup d’amis. Et ils trouvent qu’elle a un excellent pedigree pour se voir confier la promotion des droits de l’homme. Remarquez, on a échappé au pire. On a failli lui confier les droits de la femme.

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics