En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

La fausse initiative citoyenne « Pulse of Europe » a été lancée à Francfort fin 2016. Son but : vanter les mérites de l’intégration européenne.

Selon l’hebdomadaire allemand Freitag, le président « citoyen » est le Dr Daniel Röder, avocat d’affaires au cabinet Greenfort Daniel Röder dont les spécialités sont les acquisitions et cessions d’entreprises, les privatisations et la casse sociale (« plans sociaux, négociations, licenciements collectifs »). Le cabinet Greenfort Daniel Röder a d’ailleurs été la cheville ouvrière du rachat de l’aéroport de Francfort par les Chinois.

Le site du mouvement européiste recèle quelques perles. La première, « Le projet ne peut pas échouer » démontre avec brio que ces europiomanes craignent exactement le contraire. Et que c’est bien pour cela qu’ils se mobilisent…

D’autres platitudes comme « L’Union européenne, c’est la paix entre les peuples » et « l’Union européenne nous unit dans notre diversité » sont les banalités toujours martelées par l’institution et toujours démenties par les faits.

 

Une cinquantaine de militaires d'une unité du génie des Forces armées canadiennes sont en Lettonie pour construire une « petite cité » qui hébergera 500 soldats de l’OTAN.

« Dans cette petite ville il y aura tout le nécessaire pour un long séjour en Lettonie : une cuisine, un système de distribution d'électricité et d'eau, Internet et des salles de musculation », a déclaré le lieutenant-colonel Chris Cotton, commandant le groupe.

Le 9 juillet 2016, les dirigeants des pays de l'OTAN avaient pris un ensemble de mesures « visant à projeter la stabilité au-delà des frontières de l’Alliance ».

M. Stoltenberg, Secrétaire Général de l’OTAN avait évoqué la création d'un « centre de fusionnement du renseignement » situé en Tunisie ainsi que «  le soutien aux forces d'opérations spéciales tunisiennes ».

L’Union européenne ne doute vraiment de rien : Depuis 2008, le Parlement européen décerne chaque année le Prix du Citoyen européen à des projets et des initiatives qui facilitent la coopération transnationale ou qui promeuvent la compréhension mutuelle au sein de l’Union européenne. Le prix, qui a une valeur symbolique, vise également à reconnaître le travail de ceux qui défendent les valeurs européennes à travers leurs activités quotidiennes.

En 2015, sept « Européens » ont reçu le Prix du citoyen européen pour leurs contributions à la coopération européenne et à la promotion de valeurs communes. Publiée le 3 juin, la liste des lauréats comportait la clinique grecque autogérée d’Elliniko.

Les racistes, les fascistes et les oppresseurs sont toujours très créatifs pour justifier leurs exactions et leurs turpitudes. La langue de propagande spécifique du IIIe Reich en est une preuve, mais ce n’est pas la seule.

Le mot que les dirigeants colonialistes « blancs » d’Afrique-du-Sud avaient choisi pour désigner leur système institutionnalisé de ségrégation, d’oppression et d’exploitation des «non-blancs» était « Apartheid1». Il est aujourd’hui associé, à la longue lutte des opprimés contre ce système raciste. Cette lutte médiatisée par Nelson Mandela et Desmond Tutu a été soutenue par l’opinion publique internationale au point de faire plier les impérialismes américains et européens, qui soutenaient le régime de Pretoria.

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics