Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

par Joël Perichaud, secrétaire national à l'international du Parti de la démondialisation

Le 3 février 2019

Oui vous avez bien lu... le Portugal !

Portugal Acord Esquerres 599x275

Qu'en pensent les militants portugais ?

Le Portugal est l’un des six pays européens ayant donné jusqu’à dimanche à Nicolás Maduro pour organiser des « élections libres », faute de quoi il reconnaîtra son adversaire, Juan Guaidó.

Rappelons que le Portugal est dirigé par un gouvernement socialiste soutenu par le Parti communiste portugais (PCP), les écologistes et le Bloco de Esquerda (Bloc de gauche...).

Ce Bloco est, lui-même, le résultat de la fusion, en 1999, de 4 partis : L’Union démocratique populaire (UDP - marxiste-léniniste ), le Parti socialiste révolutionnaire (PSR – trotskiste), Política XXI (ex- Mouvement démocratique portugais), Ruptura/FER (trotskiste), et saupoudré de quelques maoïstes...

Soutenir l’impérialisme américain, l’UE liberticide et tous les antidémocrates néolibéraux ne dérange pas tout ce « beau » monde. Tous ces gens de gôche, de la vrai gôche, de la gôche radicale, comme ils se nomment, crient depuis des années à l’anticapitalisme et à l’anticapitalisme, Ils en sont même les donneurs de leçon attitrés et autoproclamés.

En réalité, ce sont des soutiens objectifs et conscients de l’impérialisme US, de l’Union européenne qui martyrise les peuples, et du capitalisme néolibéral.

SORTONS DE L’UE...VITE !

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics