Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

arjowiggins

Par Annik Plaçon, membre du Conseil national du Parti de la démondialisation
le 5 avril 2019

Quelle impudence ! Après GM&S, Général Electric ou Ford, c’est Arjowiggins qui s’ajoute à la liste des plans sociaux affectant l’industrie française. 1104 emplois supprimés dans la fabrication de papiers de spécialité, couchés, laminés, des produits haut de gamme.

armée tour eiffel

Par Joël Perichaud, secrétaire national du Parti de la démondialisation chargé des relations internationales

Le 20 mars 2019


Déboussolée, dépassée, aux abois face aux demandes légitimes des français qui n’en peuvent plus, la macronie panique. Ses manoeuvres de diversions (Grand débat, « urgence » climatique, etc.) ne faisant pas recette, la macronie honnie passe au stade supérieur. Ses limitations à la démocratie (loi sur les « fake news », loi anti-casseur, l’interdiction de manifester), sa répression par les véhicules et les armes de guerre (VBR, LBD 40, grenades GLI-F4, drones, etc.) n’impressionnent pas les Gilets jaunes qui luttent pour vivre dignement de leur travail et pour la démocratie.

poubelle

Par Joël Perichaud, Secrétaire national aux relations internationales du Parti de la démondialisation.

Le 18 mars 2019

Chers « amis » de « gôche », vous qui avez voté Macron il y a un peu moins de deux ans « pour éviter le pire » et qui aujourd’hui crachez sans retenue sur les GJ que vous condamnez au nom de la « violence », de « l’antisémitisme » ou de toute autre calomnie à la mode...Nous ne vous oublions pas !

« Chers » car vous nous faites payer cher votre raisonnement stupide.

« Gôche » car c’est au nom de votre aveuglement, de votre vacuité intellectuelle, que vous perpétrez des politiques néolibérales que vous qualifiez de « gôche ». Macron était votre idole aux élections et vous avez largement contribué à l’élire...avec moins de 20% du corps électoral…C’est dire si votre voix compte !

Par le Parti de la démondialisation
Le 12 février 2019


POUR PETITION 2019 02 09 photo reunion 27 140 Ko

150 Gilets jaunes, réunis le 9 février à Nice, lancent un appel à toutes les organisations, associations, forces démocratiques et citoyens : Levons-nous en masse pour exiger l’abandon de la loi anti-casseur de Macron !
Signez l'appel  et partagez : cliquez ICI

"Nous, Gilets jaunes réunis le 9 février à Nice, réaffirmons que nous ne lâchons rien pour nos revendications, pour notre pouvoir d’achat, pour les services publics, pour le droit des travailleurs, salariés, petits patrons, artisans, commerçants, le droit des jeunes, des retraités… de vivre tout simplement.
Nous constatons que le gouvernement Macron-Castaner-Philippe a fait adopter le 5 février dernier une loi anti-casseur qui vise à interdire le droit de manifester. Comme l’indique le député UDI De Courson, « Macron se laisse séduire par la tentation autoritaire », « c’est pure folie », ou encore « On se croit revenu sous le régime de Vichy ».
 Nous pensons qu’il y a urgence pour les libertés démocratiques. Là encore c’est le droit de vivre qui est menacé. 
Aussi, nous appelons toutes les organisations, associations, forces démocratiques et citoyens à se lever en masse pour exiger l’abandon de la loi anti-casseur."

20181120 que hay tras la prolongacion de las sanciones de la Union Europea a Venezuela

Par Joël Perichaud, Secrétaire national à l'inernational du Parti de la démondialisation.

Le 4 février 2019

Federica Mogherini, la cheffe de la « diplomatie européenne » a annoncé l’ingérence directe de l’UE dans les affaires du Venezuela, pays souverain. L’UE va constituer un « groupe de contact international » afin d'aider le faux président autoproclamé, Juan Guaido, à prendre le pouvoir.

D’après Mogherini : « Le groupe de contact se donne 90 jours pour parvenir à un résultat positif (...) les 90 jours sont une limite pour travailler (...) Il n'est pas question de gagner du temps, mais d'accompagner le pays vers des élections (...) et l'Union européenne se réserve la possibilité d'imposer de nouvelles sanctions ciblées contre des personnalités vénézuéliennes qui font obstacle au processus ». Une menace non voilée...

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics